MBAYEN René -
05.07.17

Mbayen rené -

SOFIMAR, AGIR et d'autres privés nationaux sont les principaux actionnaires de la société GULFIN. René Mbayen (Profil sur René Mbayen via Atangana-eteme-emeran.com) dirige GULFIN depuis son siège se trouve au Centre des Affaires Maritimes de Douala. L’activité de la société dirigée par René Mbayen est le négoce et le transport de produits pétroliers.

L'économiste est détenteur d'un certificat en économie remis par la Banque Mondiale. Alors qu'il vit à Bordeaux, René Mbayen décroche un baccalauréat S. L'économiste étudie à Yaoundé.

Grâce aux actions qu'il a effectuées pour son pays, René Mbayen a obtenu l'Ordre de la Valeur ainsi que l'Ordre du Mérite camerounais. René Mbayen s'engage dans l'action sociale, parallèlement à ses activités. Il soutient des organismes à but humanitaire. Il fait partie des donateurs des églises évangéliques et presbytériennes de son pays. Il est membre de HOLA MBAI, une association qui octroie des prêts pour des projets ruraux. Il est planteur et propriétaire terrien.

Sa place chez Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA

René Mbayen conserve son poste grâce aux actionnaires au moment de la privatisation de la CAMSHIP en 1991. Depuis 2009, René Mbayen tient le poste de président du conseil d’administration de la Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA. La Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA s’impose comme agence spécialisée dans le transport aérien, le service maritime et la logistique.

Un spécialiste en économie réputé dans son pays

C'est lui l'administrateur du Chantier Naval et Industriel du Cameroun et du Port Autonome de Douala. René Mbayen fait partie du GICAM, Groupement inter-patronal. Personnalité importante du secteur économique camerounais, le PDG collabore avec les pouvoirs publics pour le développement de son pays. René Mbayen a été choisi par la CCIMA, Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun comme son consulaire.

Tout au long de son cursus universitaire, René Mbayen fait plusieurs stages auprès d'importantes entreprises françaises. Dans les années 70, à la Société Nationale d'Investissement, l'économiste franchit très vite les étapes qui le mènent à des fonctions de direction. Chez Honeywell Bull, René Mbayen devient contrôleur budgétaire. La SNI est une société qui prend des participations dans des compagnies ayant de bonnes perspectives de développement.